Bas-Rhin : Les sapeurs-pompiers recherchent des volontaires

Avec 4500 sapeurs pompiers volontaires, le Bas-Rhin manque de volontaires pour assurer le bon fonctionnement de ses casernes. Le SDIS a récemment lancé un appel sur les réseaux sociaux pour inviter la population à s’engager. 

Crédits photo : Adobe Stock

Le 10 octobre dernier sur Twitter, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Bas-Rhin a lancé un appel pour s’engager à devenir sapeur pompier volontaire : “Je suis motivé(e) et disponible. J’aime l’action et je suis en bonne forme. J’ai l’esprit d’équipe, je veux me mettre au service des autres pour des missions de secours d’urgence. Je deviens #SapeurPompierVolontaire !” Le message est suivi d’un lien qui mène directement vers le site du SDIS (sdis67.com), sur lequel on retrouve toutes les informations relatives à cet engagement citoyen. 

“Un engagement citoyen”
Quelques jours après cet appel, la commandante Caroline Stoetzel était invitée sur le plateau de l’émission Ensemble c’est mieux proposée par France 3 Alsace. L’alsacienne s’est exprimée au sujet des sapeurs pompiers volontaires – qu’elle a d’ailleurs décidé de rejoindre il y a 35 ans. Pour la commandante, être sapeur pompier volontaire “c’est un engagement citoyen, une activité en plus de sa profession”.

Caroline Stoetzel en a aussi profité pour lancer un appel “aux femmes et aux hommes, pour rejoindre les rangs” du SDIS du Bas-Rhin. Comme l’a expliqué Caroline Stoetzel, pour les pompiers volontaires, il s’agit d’un “engagement citoyen” et non d’un métier. Leurs missions s’effectuent en parallèle de leurs études ou de leur profession. Les engagés ne perçoivent pas de salaire mais des indemnités en cas d’intervention ou de formation. 

La présence de volontaires pour épauler les pompiers de métier est indispensable pour assurer un bon fonctionnement des casernes. En règle générale, dans le Bas-Rhin, un volontaire peut être sollicité toutes les trois à quatre semaines pour une astreinte ou une garde en caserne.

Je deviens #SapeurPompierVolontaire
Avec quelques 4500 sapeurs-pompiers volontaires – dont 850 femmes – les soldats du feu du Bas-Rhin manquent de volontaires pour assurer le bon fonctionnement des casernes du territoire. Toute personne motivée et disponible peut s’engager au sein des sapeurs-pompiers volontaires, il faut néanmoins être âgé de 16 à 55 ans. L’engagement se fait pour 5 ans – avec une période probatoire entre 1 et 3 ans afin d’obtenir la formation initiale. 

Une condition physique minimale est exigée pour réaliser les missions de sapeurs-pompiers tout au long de son mandat. L’aptitude physique est évaluée dans le cadre d’une journée d’engagement via différents tests : natation, cardio et capacité à évoluer dans l’obscurité et en hauteur, afin de tester la claustrophobie et le vertige. ν 

Plus d’informations :
Pour les intéressé.e.s, il suffit de se rendre sur le site du SDIS 67. Vous trouverez toutes les informations relatives pour l’inscription : https://www.sdis67.com/fr/engagement-et-emploi/sapeur-pompier-volontaire/spv-un-engagement-citoyen.

Articles similaires