Cinémas : Le public fidèle au rendez-vous

Les cinémas CGR et Paris ont rouvert leur porte au public depuis le 19 mai 2021, en s’appuyant sur une programmation originale à Freyming-Merlebach et des aménagements à Forbach.

©Cinéma CGR

Les 2 400 fauteuils de cinéma CGR de Freyming-Merlebach peuvent à nouveau accueillir le public. Pas encore autant de personnes qu’il y a de fauteuils, mais déjà un public nombreux dans les 10 salles ouvertes. Les cinéphiles se sont pressés aux caisses de l’établissement dès sa réouverture le 19 mai. La plupart avait réservé leur billet en ligne, afin d’être certain d’accéder aux salles, dont la jauge est limitée à 35% des places. 250 entrées ont été dénombrées le premier jour, pour des séances qui se terminent tôt, afin de respecter le couvre-feu de 21h. « Pour une journée de reprise, le résultat est encourageant », s’est réjoui Raphaël Krajl, directeur du CGR de Freyming-Merlebach.

Le cinéma familial mis en avant
Comme ailleurs, il a proposé une programmation qui se répartit entre sorties du printemps 2021 et reprises de l’automne 2020. « Adieux les cons », comédie française récompensé aux Césars, a conservé sa place en tête d’affiche, aux côtés de « 30 jours max ». Le cinéma d’auteur étranger est bien représenté parmi les nouveautés, notamment par « Drunk », film danois sur l’alcoolisme, ou « Sons of Philadelphia ». Mais c’est le cinéma d’animation qui occupe la majorité des salles du CGR Freyming-Merlebach : « 100% loup », « Stardog et Turbocat », « Petit vampire », « Tom et Jerry » et dernièrement « Les Bouchetrous » sont à l’affiche simultanément, pour des histoires animées à l’adresse des enfants, en 2D ou en 3D.

Succès auprès des jeunes adultes
Certains choix du programmateur ont fait mouche auprès d’un public adolescents et de jeunes adultes. « Demon Slayer – Kimetsu no Yaiba – Le train de l’infini » fait le bonheur des fans d’animation japonaise depuis son retour dans les salles obscures. Sur les réseaux sociaux, les jeunes multiplient les « j’aime » et les recommandations en commentaire pour ce film qui s’adresse à un public averti qui a déjà suivi les aventures de Kamado Tanjiro et sa sœur Nezuko. D’autres événements sont venus agrémenter la programmation, dont une diffusion en avant-première de  « Chacun chez soi ». Jusqu’au 1er juin, le concert du groupe Phoenix capté sur grand écran a droit à une diffusion journalière, à 19h.

400 films à venir
Au Paris, le lien avec le public a été assuré par la page Facebook du cinéma. Marcel Fénard, qui gère ce cinéma à Forbach, considère qu’ « entre les exploitants et les distributeurs, tout a été fait pour que les choses se passent de la meilleure façon possible. » Au cours des mois à venir, il devra jongler avec les « 400 films français ou étrangers qui attendent de sortir », qui auront la charge de renouveler l’intérêt du public, une fois l’effet « réouverture des salles » consommé. En attendant, comme son collègue de Freyming-Merlebach, il est très optimiste pour le second semestre 2021, qui s’annonce riche en sorites dans les salles, et en entrées au cinéma.

Cinémas : CGR « Méga Kiné » à Freyming-Merlebach, rue basse, et Cineplex « Le Paris » à Forbach, avenue Saint-Rémy

Texte : Yves Junger

Articles similaires