CREA-Lab Moselle-Est, saison 2

On recherche 10 jeunes entreprises dans le Pays de Forbach, afin de les soutenir et de leur indiquer comment développer leur clientèle et gagner en compétences.

Interfaces Forbach

Fort du succès de la première promotion du CREA-Lab Moselle-Est, dont le parcours prend fin en juin, dans quelques semaines, le projet d’Animation pour un entrepreneuriat novateur en création, reprise d’entreprises solidaires (AENCRES) repart immédiatement pour une seconde promotion, dont la session s’étendra sur 6 mois, de juillet à décembre 2022. Les dossiers sont à déposer très rapidement, jusqu’au 31 mai, sur le réseau social professionnel LinkedIn. « Nous sommes prêt à prolonger la réception des dossiers aux premiers jours de juin, mais pas plus, car les auditions doivent avoir lieu dans le courant du mois, afin d’être en mesure de démarrer l’accompagnement des 10 entreprises sélectionnées dès début juillet », précise Laurent Damiani, directeur de la pépinière d’entreprises Eurodev Center à Forbach. Les entreprises candidates doivent porter une activité depuis moins de 3 ans. Les reprises et relance d’activité sont également acceptées dans le dispositif.

Une première session très encourageante
Grâce à l’expérience tirée de cette première promotion, les acteurs de cet accompagnement, la coopérative d’activité et d’emploi (CAE) Capentreprendre, Interfaces et Eurodev Center, entrevoient mieux comment soutenir les jeunes porteurs de projet. « Les mots-clés sont partager les compétences et décloisonner. L’intérêt d’accueillir 10 jeunes entreprises simultanément est que cela crée une émulation : les membres du collectif s’enrichissent mutuellement ! » continue Laurent Damiani. Pas de programme imposé dans le cadre du CREA-Lab Moselle-Est, les ateliers collectifs sont co-construits en fonction des besoins des candidats, et organisés autour de rendez-vous réguliers. « Par exemple, la première promotion a demandé des ateliers le déploiement d’une stratégie commerciale, la présentation des audits de financement ou encore l’intelligence émotionnelle, demande qui se sont toutes concrétisées », détaille Laurent Damiani.

L’autre ambition portée par AENCRES est d’insuffler une dimension d’économie sociale et solidaire (ESS), des projets tournés de préférence vers le social et l’environnement, en plus de l’ancrage territorial marqué, avec le soutien de la Communauté d’agglomération Forbach Porte de France. Le territoire a défini des « secteurs d’activité phares », qui sont la robotique, l’automatisation et les nouveaux matériaux. De nouvelles filières verront leur développement encouragé à l’avenir, telles que le numérique et le réemploi, le textile, autour de la production et la transformation de la laine, et le réemploi.

Valoriser la situation transfrontalière
Les projets proposés seront évalués sous le prisme des grands défis qui attendent la société, des valeurs du développement durable et de l’ESS : impact économique, environnemental, social et aussi l’inclusion. Celle-ci peut se décliner sous plusieurs formes, mixité sociale, égalité hommes-femmes, entrepreneuriat féminin… Enfin, l’activité doit se montrer durable et non délocalisable sur le territoire.

Ces projets pourront de plus être redynamisés par la collaboration avec l’Allemagne : l’Agentur für Arbeit, équivalent allemand du Pôle emploi, est partenaire et peut ouvrir des portes d’entrée vers l’international. Cet accompagnement renforcé souhaite surtout assurer une meilleure pérennité aux entreprises sélectionnées : 5 ans après la création, le taux de pérennité moyen est de 83% pour les entreprises accompagnées. Sans accompagnement, il chute à 1 sur 2.

Lundi 13 juin à partir de 17h30, la pépinière d’entreprises Eurodev Center accueille une conférence sur le thème « Les associations au service des entrepreneurs et des entreprises », où les multiples dispositifs et ses missions pour la vie économique locale seront présentés.

Pour soumettre un projet : postuler en ligne sur https://lnkd.in/eRHCee_V jusqu’au 31 mai. Pour plus d’informations, contacter directement Laurent Damiani sous laurent.damiani@interfaces-fr.com ou au 09 70 20 00 51 ou 06 03 69 66 21.

Yves Junger

Articles similaires