Démocratie participative à Sarreguemines

La ville de Sarreguemines crée 6 comités consultatifs. Composés de résidents sarregueminois âgés de 16 ans et plus, ils se prononcent sur des décisions qui engagent la collectivité. 

AdobeStock

La ville de Sarreguemines lance ses instances de démocratie participative, soit 6 comités, dont les premières réunions seront organisées entre novembre et le mois de janvier 2022. Ce projet, promesse de campagne, se concrétise un an et demi après les élections municipales, car « Nous souhaitions absolument organiser une première rencontre en présentiel, et maintenant c’est possible, puisque la situation sanitaire est meilleure », a précisé Denis Peiffer, adjoint au maire de Sarreguemines. Ces instances viennent renforcer le dialogue et la concertation entre les élus et les citoyens de la commune, sous une forme innovante.

Créer un espace d’échange intergénérationnel
Ces 6 nouveaux comités consultatifs fonctionnent différemment des conseils de quartier. « Nous avons repéré les thèmes sur lesquels les habitants nous interpellaient, d’après les courriers et messages reçus en mairie », continue Denis Peiffer. 6 comités thématiques sont ainsi créés : « Enjeux du centre-ville », « Environnement et développement durable », « Sport et santé »,
« Circulation et sécurité », « Développement du secteur des faïenceries » et « Enjeux des quartiers ». Tous les habitants et habitantes Sarreguemines, dès l’âge de 16 ans, peuvent s’inscrire dans ces comités, s’ils sont force de proposition et prêts à dialoguer et à se concerter avec d’autres citoyens. Une personne peut s’inscrire dans un ou deux comités, mais pas plus. Chacun des comités est chapeauté par un ou deux adjoints au maire, dont les délégations se rapportent aux sujets traités en réunion. Pas de nombre minimum ou maximum de conseillers dans les comités : dans l’idéal, on souhaite « créer un espace d’échange avec une bonne mixité », entre hommes et femmes, ou entre jeunes, actifs et retraités. « Bien sûr, on s’attend à voir venir les représentants des différents clubs sportifs de Sarreguemines, dit Maxime Tritz, pour le comité « Sport et santé ». Nous serons aussi à l’écoute des autres citoyens, non licenciés dans les clubs mais intéressés par le sujet. » Ces comités complètent mais ne remplacent pas le  dialogue entre citoyens et élus : les permanences en mairie sont maintenues. Un calendrier prévisionnel a été établi, avec un planning de réunions régulières, organisées en fonction du niveau d’avancement des différents dossiers. 

Secteur des faïenceries : première réunion avant la fin de l’année !
Pas de date limite d’inscription non plus : elles sont tolérées « jusqu’à la date de la première réunion ». Pour 5 des 6 comités, elle interviendrait en janvier 2022, mais dès 2021 pour le groupe dédié au
« Développement du secteur des faïenceries », peut-être même dès novembre. « La SEBL est déjà au travail pour aménager ce secteur de 30 hectares, a confirmé Denis Peiffer. Le comité consultatif sera amené à se déplacer sur le terrain, à imaginer le futur de l’un des sujets prioritaires du mandat. » À l’intérieur du comité, chaque personne sera appelée à exprimer sa vision de manière libre, dans le respect des autres membres.
« On pourra exprimer son opinion, tout en reconnaissant que les autres membres n’ont pas la même, insiste Denis Peiffer. Pas de censure, mais pas de racisme ou d’exclusion non plus. » Il suffit de remplir un bulletin d’adhésion pour intégrer un ou deux comités. Ce bulletin est disponible en mairie, ou sur le site internet de la ville de Sarreguemines.

Informations et inscriptions : sarreguemines.fr ou se présenter à l’accueil de la mairie.

Texte : Yves Junger

Articles similaires