Deux usines de batteries à 2 pas de la France

Le groupe chinois de fabrication de batteries
va créer 2000 emplois dans les années à venir.

Crédits photo : Mosaïk Cristal

Amb Yang Hongxin, le président de S-Volt, a annoncé le choix de son entreprise de venir s’installer en Sarre. « Merci de vous joindre à moi pour assister à ce moment excitant qu’est le lancement de ce partenariat entre la Sarre et S-Volt Energy. Ce moment symbolise l’extension de notre activité à l’Europe et le pas décisif que S-Volt Energy a fait vers son internationalisation. » explique le Président en visioconférence.

Deux sites : Heusweiler et Überhernn
Deux usines devraient voir le jour à deux pas de la frontière française et près de 2000 emplois doivent être créés alors que le groupe n’en compte que 3000 actuellement dans ses installations à travers le monde. 

À Heusweiler, c’est une usine de module de batterie qui s’installera en lieu et place d’une installation industrielle déjà existante. Et à Überhernn, c’est une toute nouvelle usine qui sortira de terre, pour fabriquer des cellules de batteries. 

Construire la voiture du futur
À terme ce sont les équivalents en batteries de 300 000 à 500 000 voitures électriques par an qui devraient y être construites. 

Le Ministre-président de la Sarre, Tobias Hans, se réjouit de cette installation « Nous voulons construire en Sarre les voitures du futur ainsi que leurs composants. Nous revendiquons le fait d’être une terre d’automobile, une terre d’excellence pour les mobilités modernes. » Attirer en Sarre les technologies de demain, c’est clairement l’objectif du Land qui argue d’une grande connexion à l’Europe et aussi de sa proximité avec la France. 

La production devrait débuter en 2023 du côté d’Heusweiler, et en 2024 à Überhernn.

Mosaïk Cristal

Articles similaires