Faire connaître la filière bois

La Maison de l’emploi du Sud mosellan décline le programme national « Le mois du bois » sur son territoire à partir du 16 novembre et à travers 6 rendez-vous.

AdobeStock

La Maison de l’emploi du Sud mosellan intervient sur 3 intercommunalités : le secteur de Sarrebourg, ceux de Phalsbourg et de Dieuze. Elle relie un public disparate, salariés, jeunes en formation, demandeurs d’emploi et créateurs d’entreprises, avec le monde du travail, pour une insertion qui s’étend sur la durée, en tenant compte des qualités de chacun et des réalités de l’économie. Dans le cadre de ce « mois du bois », événement national, elle le décline sur son territoire. Dorénavant réserve de biosphère pour une bonne partie, il offre une embauche régulière et de nombreux emplois dans la filière, qui souffre en ce moment d’un manque de main-d’œuvre. « Le travail du bois est encore trop méconnu, constate Florine Martin, chargée de mission développement de l’emploi et des relations entreprises. La filière porte une image parfois vieillotte ou erronée, pourtant elle dispose de tout un éventail d’emplois, de tous niveaux, de la coupe de l’arbre à la création de meubles. »

Visiter et découvrir
En plus des demandeurs d’emploi, la Maison de l’emploi du Sud mosellan souhaite s’adresser aux personnes en reconversion professionnelle et aux jeunes en recherche d’une orientation prometteuse. « Notre accompagnement va au-delà de la formation et de l’embauche, précise Florine Martin. Notre but est d’aider les entreprises à fidéliser leurs salariés, par une montée en compétences sur le long terme. » Dans ce secteur qui embauche à tous les niveaux d’études, toutes les personnes intéressées, même les novices du travail du bois, qui « peuvent très bien s’intégrer », selon la chargée de mission de la maison de l’emploi. Si certains métiers restent très masculins, comme celui de bûcheron, la filière tend à s’ouvrir aux femmes, notamment en menuiserie.

« Souvent on ignore la richesse des emplois dans ce domaine : de la coupe au meuble, on touche toute une chaîne de métiers », ajoute Florine Martin. Bûcheron, débardeur, menuisier, poseur de cuisines sont tous concernés par la filière bois. Les entreprises du secteur se sont de plus associées à la maison de l’emploi en ouvrant leurs portes aux participants. Au cours des ateliers, ils pourront assister au travail sur le bois, voire utiliser des outils dans « Toucher du bois ». Le lycée Labroise participe également ; y seront présentées toutes les opportunités de formation dans la région de Sarrebourg.

6 ateliers, du 16 au 25 novembre
Circuit de découverte des métiers de la forêt et du bois, secteur  Phalsbourg et Sarrebourg, le 16 novembre de 9h à 17h, au départ de Sarrebourg. Les participants visiteront la scierie Jung à Berling, puis ils découvriront une construction en ossature bois chez Ecovert Habitat à Sarrebourg. La visite de Reko Energie Bois, où les métiers de l’exploitation forestière, de la production et de la vente de bois énergie seront présentés, viendra clore la journée.

Circuit de découverte des métiers de la forêt et du bois, secteur Dieuze, le 17 novembre de 9h à 17h au départ de Sarrebourg. On découvre la conception et la fabrication d’un escalier dans les ateliers Somme à Dieuze. Visite d’un chantier de l’Office national des Forêts (ONF) dans les secteur de Fénétrange dans la journée : on découvre le bûcheronnage, l’abattage manuel, le débardage et la gestion forestière. Circuit de découverte des métiers de la forêt et du bois, secteur Sarrebourg, le 18 novembre de 9h à 17h au départ de Sarrebourg. On commence par la visite d’un chantier de l’ONF dans la forêt du Piémont vosgien. Ensuite, découverte d’une parcelle privée pour une démonstration de travaux sylvicoles avec dégagement, pour la sélection d’essence.

Matinée découverte des métiers de la filière forêt-bois, au lycée professionnel Labroise à Sarrebourg, le 23 novembre de 8h30 à 12h. De l’amont à l’aval, découverte des ateliers : présentation des essences, rencontre avec des professionnels, découverte des logiciels de conception et dessin CAO-DAO, atelier de menuiserie (chantournage et pose) et présentation des formations.

L’après-midi, dès 13h30, on passe à l’atelier « Toucher du bois » : les participants peuvent découvrir les techniques de sciage, perçage, assemblage et chantournage.

Enfin, un salon virtuel est organisé le 25 novembre de 9h à 17h. Des métiers de la forêt à ceux de la récolte du bois, de la transformation à la construction, il sera possible de découvrir les formations et d’échanger avec des professionnels. Préinscription en ligne conseillée. La Maison de l’emploi du Sud mosellan organise d’abord un entretien personnalisé avec les volontaires, afin de créer un projet sur lequel travailler avec le candidat.

Inscriptions : 03 87 07 05 20 ou 06 79 55 99 03 ; accueil@mdesudmosellan.fr ; page Facebook « Maison de l’emploi Sud mosellan ».

Texte : Yves Junger

Articles similaires