Forbach : Plus propre la ville

La ville de Forbach lance son grand nettoyage de printemps, du 12 mars au 5 juin 2021.
L’ensemble du personnel technique est mobilisé, et la population appelée à participer.

AdobeStock

Nettoiement des rues, du mobilier urbain, peinture des bancs et clôtures, entretien de espaces verts et giratoires : le Centre Technique Municipal est au travail dans les rues de tous les quartiers de Forbach entre le 22 mars et le 28 mai. Le planning a été rendu public, et dévoile dans l’ordre les quartiers concernés : le centre-ville, la ville haute, la petite forêt, Creutzberg, Bellevue, Bruch, Marienau et le Wiesberg pour terminer.

Mais ces mesures ne seraient rien sans un plan sur le long terme, pour que la ville reste propre 12 mois par an. Plusieurs thématiques invitent la population forbachoise à agir elle aussi pour la réduction des déchets et rendre les rues plus propres. L’atelier « À la découverte du compost » par exemple, entre le 6 avril et le 17 mai. Il propose de mettre gratuitement à la disposition des Forbachois du compost issu de la valorisation des déchets verts, en collaboration avec le SYDEME. Un point de stockage sera établi dans chaque quartier, et disponible en libre-service. 

Opération compost et trottoirs impeccables
« Stop à la pollution canine » verra la disposition de plus de 20 bornes de sacs de propreté dans la ville, accompagnés de règles d’usage et de la diffusion de supports de sensibilisation. Quant à « Zéro mégot », il aura pour but le recyclage et la valorisation en combustibles des mégots de cigarettes, pour qu’ils ne finissent plus sur les trottoirs et dans les égouts. D’autres animations et actions sont concentrées sur les établissements scolaires et centres sociaux de la ville. Samedi 5 juin, une grande opération de ramassage des détritus est organisée dans les différents quartiers de la ville, avec plusieurs partenaires, dont le CCAS. Ensuite, place aux ateliers pédagogiques pour les enfants, durant l’après-midi.

Nouveau : une police de l’environnement
Sanctionner, mais d’abord sensibiliser : une police de l’environnement a vu le jour à Forbach, avec un agent en fonction depuis le 1er février. Pour marquer le lancement officiel de cette initiative lundi 22 juin, une action de prévention a été menée auprès des élèves de 5ème du collège Jean Moulin. Maintenant que 2 agents sont en fonction, la brigade est complètement opérationnelle. La prévention sera menée sur le long terme par cette nouvelle brigade. Mais si elle ne suffit, on passe à la sanction : les élus ont prévenu, dans ce cas, ce sera « tolérance zéro ». Jets de papiers, de mégots ou de masques dans la nature, les contrevenants s’exposent à des amendes. Certaines entreprises sont également visées. Cette police de l’environnement a été créée en raison de l’importance des dépôts de matériaux issus d’activités professionnelles et une concentration de déchets sauvages en quelques lieux de la commune, dont la Carrière Centrale. Un drone viendra soutenir l’activité de la police de l’environnement, et viendra apporter une surveillance régulière des sites sensibles, notamment si une intervention rapide en véhicule est impossible.

Texte : Yves Junger

Articles similaires