Forbach : Une piscine moderne

La deuxième phase de travaux a débuté à la piscine communautaire de Forbach. Désamiantage, rénovation des vestiaires, de l’accueil et des bureaux : encore 18 mois de chantier à venir, avant la réouverture à l’été 2022.

Document remis

Un an et demi avant la réouverture de la piscine communautaire, le hall d’entrée est méconnaissable : les plafonds ont été arrachés, et tous les gravats sont à terre. « Il s’agit d’un vaste et long chantier, avec des complexités techniques et 14 lots de travaux, a rassuré Jean-Claude Hehn, président de la communauté d’agglomération de Forbach. Mais à terme, l’agglomération aura une piscine comme neuve, et totalement aux normes. » L’élu peut avancer l’accomplissement avec succès de la première partie du chantier : entre mai et septembre 2020, les menuiseries extérieures ont été remplacées, un mur mobile a été installé dans le bassin olympique, et un nouvel escalier d’accès a été posé aux abords du plongeoir de la fosse.

De janvier à mars 2021, place à la deuxième tranche des travaux : en plus du désamiantage de l’ensemble du bâtiment, la piscine doit être mise en accessibilité complète, avec la création d’un ascenseur desservant trois niveaux. La réfection des plages des bassins, la rénovation des vestiaires et la création d’un nouvel espace d’accueil et de restauration sont aussi au programme de cette deuxième tranche. Là encore, les délais envisagés sont respectés, et la piscine olympique de Forbach reste en course dans le cadre de l’opération « Terre de jeux 2024. » « Nous espérons accueillir une délégation d’athlètes à Forbach », renchérit Jean-Luc Hehn.

Rénovation des différentes parties
Les vestiaires et sanitaires, qui ont été construits avec la piscine il y a 40 ans, n’ont pas été changés depuis. Ce projet est aussi l’occasion de moderniser tous les équipements situés entre le hall d’accueil et les bassins ; ainsi que les bureaux du personnel. C’est pourquoi les vestiaires ont été entièrement démontés pendant les travaux : leur retrait permet d’accéder aux parties qui comprennent des particules d’amiante. Il s’agit d’un investissement lourd pour la communauté d’agglomération : 5 millions d’euros, dont 3,8 engagés sur la seconde moitié du chantier. Des demandes d’aide ont été effectuées auprès de différents fonds de soutien, de l’Etat et des collectivités territoriales. Directeur de la piscine olympique, Laurent Slavik suit les différentes étapes de près.

Trouver un autre lieu de baignade pour les nageurs
L’école de natation de Forbach a dû trouver un lieu de repli pour ses 246 membres : finalement, seuls les meilleurs jeunes nageurs pourront piquer une tête à Sarreguemines. Selon Jean-Marc Houllé, il s’agit là de la meilleure solution : « Cela n’était pas possible de commencer la saison puis d’arrêter encore, tout le monde aurait été perturbé. Nous préférons avoir le droit d’utiliser un équipement flambant neuf, et alors nous pourrons relancer nos activités sereinement. »

Document remis

Articles similaires