Grand Est – Tourisme Sans Borne, une nouvelle plateforme

L’Association des Directeurs des Offices de Tourisme du Grand Est a créé un site mutualisé pour le tourisme dans le Grand Est. Un moyen de faire tomber les barrières touristiques intra-régionales tout en relançant l’économie du tourisme.

Crédits : Tourisme Sans Borne

« Faites le plein d’émotions sans vous crever à moins de 100 km de chez vous ! » C’est avec cette punchline prometteuse que s’est ouvert le 29 mai le nouveau site proposé par l’Association des Directeurs des Offices de Tourisme du Grand Est (ADOT GE).

Avec son nom né d’un jeu de mots faisant référence aux cent kilomètres de déplacement autorisés au début du déconfinement et son logo aux allures d’un jeu de société, le nouveau site « Tourisme Sans Borne » se donne un air décalé et décontracté. Mais en réalité, il s’agit là d’un véritable outil qui rassemble de nombreuses informations touristiques sur la région Grand Est. Créé en à peine trois semaines, cette plateforme va droit au but : qu’est-il possible de faire dans le Grand Est, dans un rayon de 100 km autour de chez soi ? Dans la forme, le site tourne autour d’une carte interactive du Grand Est (Alsace, Ardennes, Champagne, Lorraine, Massif des Vosges), sur laquelle on retrouve un très grand nombre de points d’intérêts. Ainsi, on peut découvrir les choses à voir, à faire, les évènements, les restaurants, les produits du terroir… sur tout le territoire de la région.

Christophe Bergamini, Directeur de l’Office de Tourisme de la Vallée de Kaysersberg et membre du Bureau de l’ADOT GE, a accepté de nous parler de la naissance du projet. Selon lui, l’idée même de ce site découle d’un « problème de barrière de frontière départementale » au niveau touristique dans le Grand Est. Pour lui, il était nécessaire de sortir de ce « carcan régional ». « Le tourisme n’a pas de frontière », ajoute-t-il. La solution ? Mutualiser les informations. « En France, et encore plus dans le Grand Est, on [les Offices de Tourisme, NDR] a tous des bases de données. Les Offices de Tourisme sont très forts là-dessus, ils recensent les informations pour les diffuser » explique-t-il. À travers cette plateforme, l’objectif de l’ADOT GE était donc de mutualiser et de synchroniser les informations déjà présentes dans les bases de données des Offices de Tourisme du Grand Est, afin de proposer un site unique à destination des touristes et des gens du coin.

Mutualiser, oui, mais pas lisser ; selon lui, c’est tout l’aspect « multiculturel » des différents départements qui leur permettent d’avancer : « Pour nous, c’est une boîte à outils géniale. On va chercher des idées de chacun, c’est une vraie richesse ». Une envie de travailler ensemble qui va même plus loin, puisque l’ADOT GE, qui finance le projet, propose également sur le site les fiches des Offices de Tourisme qui ne sont pas adhérents de l’association : « On est là pour travailler en commun. L’objectif, c’est que les autres territoires comprennent l’intérêt et nous rejoignent. »

Suite à la progression du déconfinement, les 100 km à vol d’oiseau autorisés se sont envolés, mais Tourisme Sans Borne entend bien continuer son voyage. Une mise à jour du site vient d’être publiée mercredi dernier. Plus complet, il propose désormais de choisir la taille du rayon de recherche, jusqu’à 200 km à la ronde.

Plus d’informations : www.tourismesansborne.fr

E.H.

 

Articles similaires