La magie de Noël en décembre au musée Lalique

Le musée Lalique de Wingen-sur-Moder relance son exposition Happy cristal, accessible gratuitement du 30 novembre au 31 décembre 2021.

© Happy cristal

Depuis 2021, les pièces en cristal sont mises en valeur à travers l’exposition Happy cristal, lors de la période de l’Avent. Elle est devenue un rendez-vous incontournable pour les familles, qui viennent découvrir de nouvelles mises en scène préparées par l’équipe du musée. « Happy cristal, grâce à un partenariat avec la Maison Lalique, permet de montrer davantage de pièces actuelles. Nous créons des mises en scène qui font vivre les objets et qui rappellent que, quand René Lalique imaginait un objet au début du XXème siècle, celui-ci avait avant tout une fonction. » En 2021, la collection Happy Cristal se décline selon une valse des saisons. Chacune possède sa couleur et son ambiance, les œuvres exposées racontent des histoires et transmettent des émotions. La déambulation commence par la découverte d’une table richement dressée pour un repas de Noël, non loin du sapin décoré. Le printemps est une invitation à la flânerie florale : les hirondelles et autres oiseaux en cristal virevoltent. En été, une promenade champêtre agrémentée d’un pique-nique chic est présentée. À l’automne, les forêts des Vosges du Nord et les vignes endossent le rôle principal.

Veillée et calendrier
Chaque samedi à 16h, les agents de la bibliothèque de Wingen-sur-Moder viennent lire des contes, pendant une petite demi-heure. Et du 1er au 24 décembre, le premier visiteur de la journée aura la chance d’ouvrir la case du jour sur le calendrier de l’Avent géant, dans le musée. La case dévoilera un objet original en cristal, et le visiteur pourra repartir avec un petit souvenir. D’autres animations autour de la décoration du sapin de Noël et des bredele sont accessibles en début et fin de visite.

Plus d’informations : en décembre, le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf les 24 et 31 (10h-16h) et le 25 (fermé). L’entrée à Happy cristal est gratuite, l’accès aux collections permanentes reste payant.

Texte : Remis par le musée

Articles similaires