Le Coiffeur des Miss – Anthony Beresowsky à Sarrebourg

Interview exclusive du coiffeur des Miss exerçant à Sarrebourg, Anthony Beresowsky, après l’élection de Miss France 2020

Au premier plan, Miss France 2020. Juste derrière elle, Anthony Beresowsky. ©Miss France Organisation

Bonjour Anthony ; je vous remercie de me recevoir dans votre salon de coiffure ; parlez-moi un peu de vous.
Je m’appelle Anthony Beresowsky, je suis coiffeur à Saint-Algue au Centre Commercial Cora à Sarrebourg où j’exerce depuis 11 ans. Je dirige 7 salons sur la région Alsace-Lorraine.

Vous êtes connu pour être le coiffeur des Miss France, comment en êtes-vous arrivé là ?
J’ai commencé avec le Comité Miss Lorraine, je venais d’intégrer Saint-Algue. J’ai ensuite intégré l’équipe de coiffeurs du Comité Miss France. Depuis 10 ans, je travaille pour la marque Saint-Algue, dans la partie coiffure pour le Comité Miss France.

Vous intervenez régulièrement pour Miss France ?
Je suis présent lors des élections régionales, pour les castings. Cela démarre vers mars/avril pour l’élection de Miss Lorraine ; mon rôle est de suivre le Comité Lorraine pour les élections régionales qui sont qualificatives pour l’élection de Miss Lorraine, et je me déplace dans les différents départements lorrains.

Avant l’élection Miss France, vous avez le plaisir de voyager avec les Miss ?
Oui, tout à fait. Le cadre de travail est merveilleux ; je profite d’un décor idyllique de carte postale. Cette année, c’était Tahiti et c’est un rêve de travailler dans les îles. Je rempile tous les ans avec grand plaisir. Les journées sont bien remplies : levé à 4h du matin, prêt à travailler à 5h. Les Miss doivent être prêtes à 8h afin de réaliser toutes les commandes de la presse : shooting photo, vidéo, derniers portraits…

Une anecdote pendant cette semaine passée en compagnie des Miss ?
Oui, bien sûr (sourire) ! Pendant le voyage de presse, après une séance piscine à Tahiti, la blondeur et le chlore ne faisant pas bon ménage, les Miss qui ont une chevelure blonde ont eu leur chevelure sauvée avec un mélange d’aspirine et de citron afin d’enlever le reflet vert causé par l’eau chlorée… Cela a provoqué quelques fou-rires !

Comment s’est passée l’élection de Miss France 2020 ?
Le samedi 14 décembre, arrivée à Marseille en avion vers 13h/14h. Puis briefing avec le « Chef Coiffeur » et les 15 autres coiffeurs pour expliquer le déroulé de l’émission. Il y a ensuite un filage d’émission (une répétition) avec essayage coiffure ; cela prend une bonne partie de l’après-midi jusqu’à 18h. Puis, les préparatifs des Miss : préparation du cheveu afin qu’il tienne toute la soirée et préparation make-up.

Vous coiffez plusieurs Miss ?
Oui, il y a généralement un coiffeur par Miss, mais j’ai eu la chance de m’occuper de deux Miss pour toute la soirée, Miss Alsace et Miss Bourgogne, qui sont arrivées toutes les deux dans les 15 sélectionnées. J’apprends alors de la bouche de Jean-Pierre Foucault – et en direct – que les deux Miss dont je m’occupe continuent l’aventure… Le timing est serré : le temps de la coupure pub dure environ 3 à 4 minutes. Tout le monde s’affaire autour des Miss afin de leur permettre de se changer et d’être coiffées ; tout cela en même temps que la retouche maquillage !

Et pour terminer cette soirée, qui succède à la tahitienne Vaimalama Chaves ?
Miss Bourgogne était dans les 5 dernières, donc je me suis occupé d’elle jusqu’au verdict final. Dans la phase où elles sont 5, les exécutions sont très rapides. Les Miss ont deux passages et on arrive au verdict. Puis c’est le clap final au Dôme de Marseille, avec Miss Guadeloupe, Clémence Botino, élue Miss France pour l’année 2020.

M.S.

Articles similaires