Mittersheim : Aménager l’étang, rénover le camping

La zone de loisirs située à Mittersheim, autour du Grand Étang, prend forme. En avril, elle doit être ouverte au public, et proposer des animations dès le mois suivant.

© AdobeStock

« Nous voulons redonner vie à ce camping, l’animer pour qu’il devienne un lieu de rencontre pour les familles, entre sport, nature et santé ! » Maire de Mittersheim, Jean-Luc Huber a dépensé beaucoup d’énergie pour que le camping municipal du Lac Vert prenne de nouvelles couleurs, et que la zone de loisirs soit rénovée. Elle a été complètement réorganisée, jusqu’à la réouverture prévue dans quelques jours. Ce projet, amorcé dès 2014, a connu une franche phase d’accélération en 2019, et à quelques arbustes près, les travaux sont terminés pour le printemps 2021. Les nouveaux aménagements sont visibles dès l’entrée : la route goudronnée qui mène au parking présente un enrobé flambant neuf, et déjà quelques  plantations à ses abords. La qualité de l’accueil des campeurs a été améliorée, notamment à travers l’ajout de petits équipements, dont des casiers accessibles au niveau de l’accueil du camping. Tous les bâtiments à l’allure vétuste ont été remplacés par de nouvelles structures. « Notre offre de mobile homes doit être modernisée, a reconnu Jean-Luc Huber. Nous proposerons dorénavant des maisonnettes plus au goût du jour, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique. » La végétation y aura de plus une place accrue. D’autres éléments ont été construits au cours des 2 dernières années : un poste de secours, un restaurant de 30 à 40 couverts, des aires de jeu pour les enfants et un kiosque dédié à la culture.

Reconquérir le tourisme local
La plage et l’étang accueillent eux aussi de nouveaux aménagements : côté plage, l’espace a été agrandi et en partie engazonné, un terrain de volley-ball a été ajouté. Un ponton a été bâti sur l’étang, d’où pourront s’organiser des activités aquatiques, notamment pendant la période estivale. Le maire de Mittersheim visé en premier lieu le tourisme de proximité, qui viendrait en priorité de la Moselle et du Bas-Rhin : « Nous avons un lieu profitable pour le tourisme local, se réjouit Jean-Luc Huber. Avec de meilleures infrastructures de loisirs, nous pourrions rallonger la durée moyenne des réservations. »

Un camping plus moderne
Le directeur du camping Sébastien Micault, à la tête d’une équipe de 11 employés permanents, et 40 environ lors de la haute saison,  gère les 323 emplacements tout en s’impliquant également à fond dans ce projet. Il s’engage notamment dans une montée en gamme de l’espace de camping. Une nouvelle signalétique a été préparée : elle organise les espaces par quartiers, et rend les lieux plus compréhensibles. La commune se réserve quelques emplacements, où elle installera son propre parc de mobile-homes. Les nouveaux résidents seront donc accueillis dans un équipement neuf.

Un nouveau village de vacances
À la belle saison, le site peut accueillir jusqu’à 4 000 personnes par jour, réunies autour d’événements annuels. L’aménagement du cœur de zone correspond à un investissement de 1,7 million d’euros. De quoi « balayer », selon les mots de l’élu, l’image désuète dont a pu souffrir ce camping et de sa zone de loisirs. Et faire évoluer le camping municipal du Lac Vert au niveau d’un village de vacances.

Texte : Yves Junger

Articles similaires