Pays de Bitche : Aurores boréales, un nouvel événement

La nouvelle programmation « Aurores boréales » regroupe des concerts, sorties, rencontres et exposition. À découvrir à Bitche et alentours jusqu’à fin octobre.

Yvon Meyer

Des aurores boréales, on en verra dans le pays de Bitche… en photographie, grâce à Thierry Legault, à la médiathèque Joseph Schaefer, jusqu’au 10 octobre. L’ingénieur et astrophotographe a déjà été primé pour son travail, qui consiste à capturer à l’aide de son appareil photo ces insaisissables aurores boréales, vues dans le Nord de la Norvège, dans la région de Tromsö, entre 2015 et 2018. Dans cette exposition visible aux heures d’ouverture de la médiathèque, Thierry Legault présente également une photo prise en Islande en 2019, près du mont Kirkjufell. Et tout au long du mois d’octobre, elle est soutenue par « Constellation 2021 », qui témoigne du travail effectué par les élèves de classes de 4ème du collège La Paraison, en collaboration avec leur professeur, les artistes et les Étoiles Terrestres sur la création de notre constellation.

Le thème des aurores boréales revient, autour d’un livre lors de la rencontre avec Nastassja Martin jeudi 7 octobre à Baerenthal, et grâce au film documentaire de Laurent Préyale, jeudi 21 octobre à ARToPie dès 20h, à Meisenthal.

Une vingtaine de rendez-vous
Mais cet événement est avant tout un moyen de rassembler les acteurs de tous horizons dans le Pays de Bitche : médiathèque, personnel des salles de concert et de spectacle, artistes et artisans. Les concerts, lectures, rencontres et expositions, auront tous lieu dans un périmètre élargi autour de Bitche, de Meisenthal à Volmunster, en passant par Goetzenbruck et d’autres villages voisins. Et la plupart se rapprochent des thèmes de la nature, de l’exploration du ciel et de la Scandinavie.

Encourager la lecture… par la mise en scène
Plusieurs animations autour de la lecture viennent étoffer le programme de ce nouveau festival. On commence avec Jack London, l’un des écrivains-voyageurs les plus célèbres. À Hanviller le 10 septembre à 18h, Yannick Unfricht interprète le texte Construire un feu où la nature se révèle plus forte que l’homme. Une lecture qui aura lieu au château de Gendersberg, alors ouvert au public. Des animations semblables sont prévues, à Bitche, Montbronn, Goetzenbruck et Soucht, entre le 18 et le 25 septembre, à l’adresse du jeune et très jeune public.

Concerts : musique classique et traditionnelle
Côté musique, on compte au moins un concert par semaine, du début du mois de septembre à la fin octobre. Octantrion et Hannah Tolf explorent les airs nordiques et celtiques dans un répertoire traditionnel et moderne, le 15 octobre à Achen, et que le duo Paul Morello-Ulf Wakenius s’oriente plus du côté du jazz, samedi 2 octobre à Mouterhouse. La majeure partie des concerts sera dédiée à la musique classique, par l’Harmonie de Woippy, samedi 9 octobre à Rohrbach-les-Bitche, sous la direction d’Olivier Jansen, ou grâce à l ‘Ensemble de l’Ill, dimanche 12 septembre à Reyersviller. Concert en duo violon-piano le 19 à Rolbing, puis en solo le 26 à Bousseviller, avec Hermine Horiot au violoncelle.

Marché paysan à Bitche le 3 octobre
L’Association mosellane d’économie montagnarde (AMEM) rassemble ses producteurs et propose ses produits tout au long de la journée, au Jardin pour la Paix. Elle souhaite encourager le développement économique local et la vente directe de produits agricoles. En plus de la restauration paysanne, des animations avec ambiance musicale seront proposées sur place, et les prix du concours photo « Le temps qu’il fait » remis aux vainqueurs. La journée se terminera par la transhumance des moutons à travers les rues de Bitche.

Plus d’informations :
www.cc-paysdebitche.fr

Texte : Yves Junger

Articles similaires