Sarreguemines : Des appartements dans l’ancien hôpital du parc

La partie historique de l’ancien hôpital du parc à Sarreguemines accueillera bientôt des un ensemble de logements, de petits appartements. Et peut-être encore d’autres services.

AdobeStock

Un nouveau projet d’aménagement doit voir le jour très rapidement à Sarreguemines, dans la partie historique de l’hôpital du Parc. Dès mars 2021, la société Auert Corporate, agence d’architecture de la commune, deviendra propriétaire de cette surface de plus de 5 000 mètres carrés. Laissés à l’abandon depuis plus de 8 ans, ce terrain, maintenant détérioré, a besoin de travaux de nettoyage et de déblaiement. Engagés depuis décembre, ils sont à l’heure actuelle toujours en cours : une trentaine de bennes à déchets ont déjà été remplies, afin de faire place nette.

En mai 2021 devrait démarrer la partie gros œuvres. Le projet principal est de créer 95 logements, destinés aux séniors et à des personnes seules. Ces appartements pourraient accueillir des ouvriers embauchés dans l’entreprise de panneaux photovoltaïques de Hambach, ou des étudiants présents à Sarreguemines de manière pendulaire, par exemple. Envisagés pour contrer « une pénurie de logements dans le secteur », selon Brice Auert, dirigeant du groupe Auert Corporate, ils devraient être loués sur des durées assez courtes, meublés ou non.

Être au cœur de l’action locale et sociale
Ce programme d’aménagement urbain s’inscrit dans le projet Action cœur de ville de Sarreguemines, devrait durer un an et demi, et représente un investissement global de 6 millions d’euros. Voisine du chantier, l’association intermédiaire Cap Emploi, qui œuvre pour l’insertion professionnelle de Sarregueminois en difficulté sur le marché de l’emploi, a déjà engagé un partenariat avec Auert Corporate. À travers un système de roulement, elle a fait embaucher une dizaine de personnes pour œuvrer à la réhabilitation des locaux. « C’est un bon timing pour nous, expliquent Christophe Ranker et Jonathan Dziedzinski, chefs d’équipes chez Cap Emploi. Cela nous permet de donner du travail aux demandeurs d’emploi pendant la période hivernale. Les conditions sont bonnes, et au retour du printemps, nous savons déjà que nous serons sollicités par ailleurs. Nos équipes s’occupent du débarrassage, du défrichage des espaces verts, et trie tous les déchets et gravats. » La réussite de cette initiative, dont la qualité du travail effectué a été saluée, permet de placer la dimension sociale au cœur de ce projet.

Nouveau quartier ou ville dans la ville ?
Brice Auert nourrit de grandes ambitions pour ce terrain de 5 000 mètres carrés. Il souhaite notamment qu’un concierge soit présent en permanence sur les lieux, et travaille à créer du lien social entre les résidents, en plus de veiller à l’entretien des bâtiments. Il envisage aussi la création de services optionnels, comme des partenariats avec des restaurateurs du centre-ville pour du portage de repas, ou d’autres services pratiques qui apporteraient du confort aux personnes âgées. En sa qualité d’architecte et d’urbaniste, Brice Auert voit bien d’autres éléments à construire après cette première série de 95 logements. Deux salles de séminaires, un espace lecture, des salles de jeux et de sport, et peut-être une maison médicale voient déjà le jour dans l’esprit du dirigeant d’Auert Corporate. Qui plus est, le futur ensemble sera chauffé à l’aide d’un matériau écologique, bois ou pellet.

« Nous sommes à deux pas du centre-ville. Nous avons un magnifique parc juste en face. Tout est réuni pour créer un espace de vie homogène et harmonieux » a-t-il déclaré. Tout ce qu’il faut pour créer un nouveau quartier, ou peut-être une mini-ville dans la ville de Sarreguemines.

Articles similaires