Forbach – Tri d’Union : Centre de tri et friperie solidaire

Etre à la mode, faire des économies et soutenir en même temps
une entreprise sociale et solidaire, c’est possible !

Photographie : © AdobeStock

À Behren-lès-Forbach, dans la Technopôle Forbach Sud, se trouve une friperie solidaire : cellede Tri d’Union, émanation d’Emmaüs Action Est. Agréée entreprise d’insertion, Tri d’Union permet aux Emmaüs de la région de mutualiser leurs tissus, de les trier et de les réinjecter dans la filière du réemploi ou du recyclage. Mais à travers l’outil qu’est l’activité économique du textile, l’objectif premier de Tri d’Union est de créer des emplois pour des gens en situation d’exclusion et leur permettre de retrouver une dignité grâce au travail. Formés, accompagnés, soutenus sur le plan social et professionnel, ils acquièrent ainsi des compétences facilement transposables dans d’autres entreprises.

Depuis leur déménagement de Stiring vers les nouveaux locaux de la Technopole en décembre 2018, les anciennes braderies mensuelles organisées par Tri d’Union ont pris une autre dimension. Aujourd’hui, une boutique tout entière est en effet dédiée à la vente de certains des vêtements récupérés. Dans cette friperie, on trouve ainsi des vêtements d’occasion homme, femme et enfant, des plus modernes aux plus vintage. Leur point commun ? Des petits prix, classés en trois catégories : la gamme « basique », la gamme « sélection », et la gamme « prix unitaire » pour les vêtements plus onéreux ou vintage. La boutique propose également de nombreux accessoires, sacs à main, bijoux, mais aussi des chaussures et du linge de maison.

Hélène Dunkhorst, directrice de Tri d’Union, souligne la popularité grandissante des magasins de seconde main : « Avant, les gens pensaient que c’était réservé aux plus démunis, mais ça devient rare. Maintenant, ça devient clairement tendance ! Le vintage revient sur le devant de la scène, pour une question de budget, mais aussi de mode de consommation. » Le style vintage a en effet toujours le vent en poupe, incitant les passionnés de mode à visiter des friperies pour dégoter des pièces originales. D’autres encore cherchent une alternative au marché traditionnel ou à la fast fashion. Une aubaine pour des structures comme Tri d’Union, pour qui cela représente un gain de clientèle bien sûr, mais aussi et surtout une certaine mixité sociale au sein de la boutique.

La friperie est ainsi bien garnie, mais elle ne représente pas la totalité du textile qui circule chez Tri d’Union, loin s’en faut ! L’entreprise est avant tout spécialisée dans la récupération et le tri des tissus glanés auprès les différents Emmaüs du Grand Est. Au sein des locaux, les opératrices trient environ 10 tonnes de vêtements par jour, soit environ 1500 kg de vêtements par jour et par opératrice. Ainsi triés, les tissus sont ensuite principalement réinjectés dans deux filières :
– Le réemploi : 60 % des vêtements retrouvent leur usage initial. 40 % de ces vêtements partent en Afrique dans les usines du Relais où leur retriage permet de créer 700 emplois.
– Le recyclage : 39 % des vêtements, s’ils sont tachés, troués ou usés, partent dans la filière de recyclage pour devenir des chiffons d’essuyage, des isolants pour le bâtiment, ou être transformés en énergie.
Au total, plus de 99 % des tissus qui arrivent chez Tri d’Union sont valorisés. Les vêtements à destination de la boutique sont quant à eux triés une deuxième fois, dans le détail. Les articles qui passent ce dernier test sont alors stockés par catégorie et par saison dans l’arrière-boutique, avant d’être placés en rayon. Selon la directrice, la friperie propose seulement 0,7 % du total des vêtements entrants chez Tri d’Union.

Pour que le système perdure et progresse, des campagnes d’information sont menées régulièrement afin que le grand public prenne conscience qu’il existe des filières spécialisées dans la réutilisation des tissus. Et en l’occurence, qu’il est possible de trouver des vêtements à la mode et à petit prix tout en soutenant une entreprise locale, sociale et solidaire.

Plus d’informations :
Tri d’Union, 4 rue Kelvin, 57460 Behren-Lès-Forbach. Facebook : tridunion57 et friperie.tridunion.

E.H.

Articles similaires