Ventes de voitures en 2020

Si la vente de véhicules neufs a chuté en 2020, quelques concessionnaires mosellans ont su tirer leur épingle du jeu.

AdobeStock

2020 aura été une année noire pour la vente automobile. En Moselle, le secteur enregistre une baisse de 24% des ventes de voitures neuves par rapport à l’année précédente. Des chiffres qui n’ont jamais été aussi bas depuis 1975 suite à la crise pétrolière. Certains concessionnaires de notre secteur font exception avec un chiffre d’affaires plus élevé qu’en 2019. Ils ont su tirer leur épingle du jeu. Sébastien Maraval, responsable dans une concession à Sarreguemines, peut en témoigner  : « Pour la crise sanitaire, on a mis en place un système de photos, fait 50 photos par véhicule et mis en place des visioconférences avec nos clients et un système de livraison partout en France par camion. » Malgré cela, le vendeur appréhende l’idée d’un troisième confinement. « On va faire en sorte que ça fonctionne et on va continuer sur la partie digitale qu’on développe tous les jours avec les différents annonceurs. » 

Dans une autre concession, seules les ventes de voitures hybrides et électriques enregistrent une augmentation cette année.  Le concessionnaire a d’ores et déjà entamé une transformation de son parc automobile puisque 90% de ses ventes sont des modèles hybrides. Jonathan Mirelli, chef des ventes, nous en dit plus : « On a prévu une hybridation complète de toute notre gamme, avec des voitures 100% électriques, ce qui n’était pas le cas avant chez Ford. Les voitures thermiques seront bientôt finies de par les prochaines lois gouvernementales, donc on a mis une hybridation, légère ou plus lourde, sur tous nos véhicules. »  L’année 2021 sera-t-elle sous le signe du renouveau pour le secteur automobile ? Dans le cas contraire nous pourrons toujours compter sur le vélo, dont la vente a explosé avec la crise sanitaire.

Mosaïk Cristal

Articles similaires